CAP·défis culinaires·plats

Oeufs bénédictine

Oeufs bénédictine

Une légende raconte qu’un client de l’hôtel Waldorf Astoria de New York a inventé les oeufs bénédictine en cherchant une recette pour soulager sa gueule de bois. J’ai trouvé cette explication dans mon livre New York, les recettes culte, elle m’a amusée 😊 . En réalité, j’ai dû faire cette recette pour le CAP dans le but de maîtriser la sauce hollandaise, mais je l’ai également commandée lors d’un déjeuner au Rockefeller Center lors de mes vacances new yorkaises il y a deux ans. En effet, ce qui sert de patinoire en hiver devient aux beaux jours l’immense terrasse de plusieurs restaurants, voilà pour la petite histoire. Une fois n’est pas coutume, je vous mettrai quelques photos 😉 . Quant au Waldorf Astoria, cet hôtel mythique, il était fermé pour travaux quand nous y étions, et devait être en grande partie transformé en appartements de luxe ….

Je participe avec cette recette au CMUM dont les organisatrices sont Nath Une cuisine pour Voozenoo et Viviane  Quoi qu’on mange ? . La marraine de ce mois de Février, ma chère Samar du blog Mes inspirations culinaires, a choisi comme thème Once upon a time l’Amérique.

Pour 4 personnes

  • 8 oeufs
  • 8 tranches de bacon
  • 4 muffins
  • vinaigre d’alcool blanc
  • sel, poivre

Pour la sauce hollandaise

  • 3 jaunes d’oeufs
  • 15 cl de vin blanc sec
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 125 g de beurre doux
  • jus de citron
  • sel, poivre

Casser les 8 oeufs séparément dans des coupelles en veillant à ne pas percer le jaune. Y ajouter quelques gouttes de vinaigre blanc. Les placer au frais pendant au minimum 15 minutes.

Réaliser la sauce hollandaise. Préparer la réduction en plaçant l’échalote émincée, le thym, le laurier et la gousse d’ail épluchée avec le vin blanc dans une casserole. Poivrer puis porter à ébullition et faire réduire au 3/4. Filtrer la préparation.

Clarifier le beurre. Pour cela, le faire fondre au bain-marie pendant 15 à 20 minutes. Une fois fondu, enlever à l’aide d’une cuillère l’écume du beurre. Verser dans un récipient toute la partie jaune en laissant décanter le sérum dans un troisième récipient. Réserver.

Toujours au bain-marie, fouetter les jaunes avec la réduction jusqu’à ce que le mélange épaississe, puis ajouter progressivement le beurre clarifié chaud, sans cesser de fouetter, jusqu’à l’obtention d’une émulsion légèrement poins épaisse qu’une mayonnaise. Terminer avec un peu de jus de citron. Conserver le bol au bain-marie jusqu’au dressage.

Pocher les oeufs. Porter un grand volume d’eau à ébullition, ajouter le vinaigre blanc. Sortir les oeufs du réfrigérateur, puis les verser en plusieurs fois au ras de l’eau, doucement afin d’empêcher le blanc de trop se répandre. A l’aide d’une spatule, ramener le blanc afin d’envelopper le jaune. Les laisser cuire 2 à 3 minutes puis les retire à l’aide d’une écumoire. Les plonger dans un bol d’eau froide. Ils pourront être réchauffés juste avant le service en les plongeant 20 secondes environ dans de l’eau frémissante.

Faire griller les muffins coupés en deux. Griller le bacon dans une poêle sur feu moyen quelques minutes de chaque côté.

On peut tartiner de beurre les muffins grillés, je ne l’ai pas fait. Déposer sur chaque moitié une tranche de bacon puis une oeuf poché et recouvrir généreusement de sauce. Ajouter un peu de cerfeuil, ou de persil.

Servir avec des pommes de terre frites pour un plat complet, à l’américaine !

Oeufs bénédictine
Oeufs bénédictine
Oeufs bénédictine
Oeufs bénédictine

29 commentaires sur “Oeufs bénédictine

  1. Avec une sauce hollandaise bien maitrisée comme ici ce doit être tout simplement divin ! Je ne pensais pas que c’était américain comme recette. On en apprend tous les jours ! merci Brigitte ! gros bisous

    J'aime

  2. Un grand classique des states, j’en fait de temps en temps quand on fait des brunchs, j’adore ça
    j’ai failli la partager aussi pour ce défi, c’était un signe 😉
    Je m’invite dimanche midi chez toi pour le brunch .. quelle heure? bisous

    J'aime

  3. et oui New York c’est tellement beau on séjourne souvent dans un hôtel a Manhattan a 2 pas du Rockefeller center pour aller voir justement la fameuse émission qui passe chaque matin au states :).
    tes oeufs Benedictine sont ultra appétissante il faut que j’en fasse.
    Un grand merci ma Brigitte pour ta participation au CMUM sachant que tu es très prise avec le Cap ça me touche ❤
    bisous

    J'aime

  4. J’ai hésité à faire ces oeufs bénédictine pour CMUM mais j’avoue que je réserve la sauce hollandaise pour les poissons et l’idée de la manger avec des oeufs me semble bizarre. Enfin il faudra tout de même que je sache quel goût à ce plat qui visiblement a beaucoup de succès ! L’idéal serait de pouvoir aller à NY pour y goûter ! Bon week-end, bisous

    J'aime

  5. J’avais entendu parlé de cette légende 🙂
    Mais elle ne nous dit pas si ça marche.. à moins de tester ?
    En attendant, ça fait très longtemps que je n’en ai pas mangé.. depuis que ma Mamie n’est plus là, c’était la spécialiste des œufs à toutes les sauces !
    Merci pour cette belle participation.
    Bisous

    J'aime

  6. J’ai déjà fait de la sauce hollandaise pour accompagner des asperges mais je n’ai jamais préparé d’œufs bénédictine bien que je connaisse la renommée !!! A faire donc 😉
    Merciiii Brigitte pour ce délicieux voyage gustatif… mais pas que !
    Belle soirée. Bizh. Viviane

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.