Grands-pères aux bleuets

IMG_0640

L’an dernier, Catalina avait déjà mis le Canada à l’honneur et je m’étais plongée avec délice dans cette cuisine riche et goûteuse. J’ai un livre paru chez Mango, « Bienvenue au Québec » grâce auquel je la découvre un peu, avec de belles photos qui donnent vraiment envie de se mettre aux fourneaux. Je suis allée vers le sucré cette fois-ci, très sucré même, mais la pâte ne l’étant pas, elle compense la grande douceur du sirop. Et les myrtilles, j’adore ! Je vous livre le petit texte d’intro de la recette, il n’est pas de moi …

Les grands-pères font partie du patrimoine des pâtisseries traditionnelles québécoises. La variante la plus connue est celle au sirop d’érable. Son nom aurait trois origines potentielles : soit les personnes âgées peuvent les manger facilement (même en l’absence de dents), soit que cette pâtisserie prend la forme d’un petit visage ridé à la cuisson, soit que c’étaient principalement les hommes âgés de la famille, les grands-pères, qui remuaient le sirop d’érable dans la marmite.

Je participe avec cette recette au #CataCookingChallenge11 de notre amie Catalina qui met à l’honneur ce mois-ci l’Amérique du Nord et l’Amérique Centrale ainsi que les régions Ile-de-France, Bretagne et Normandie, avec une marraine de choix, Isabelle du superbe blog La cuisine d’ici et d’Isca.

novembre

Pour 4 personnes

– 250 gr de bleuets (myrtilles, qui peuvent être surgelées)
– 110 gr de sucre
– 200 gr de cassonade
– 250 ml d’eau
– 1 cuil. à café d’arôme naturel de vanille
– 30 gr de beurre
– 115 gr de farine
– 1 sachet de levure chimique
– 125 ml de lait
– 1 pincée de sel

Dans une grande casserole, mélanger délicatement le sucre, la cassonade, les fruits, l’eau et la vanille. Faire chauffer en tournant de temps en temps jusqu’à ce que les sucres soient complètement dilués. Laisser mijoter le sirop à petite ébullition.

Pendant ce temps, préparer la pâte. Faire fondre le beurre et réserver. Dans un saladier, mélanger la farine et la levure, faire un puits et ajouter progressivement le lait et le beurre fondu en fouettant. Ajouter la pincée de sel.

A l’aide d’une cuillère à soupe, faire tomber la pâte dans le sirop chaud. Couvrir et laisser cuire 15 minutes sans soulever le couvercle.

Dresser dans des coupelles et servir chaud.

IMG_0629IMG_0643IMG_0640

17 réflexions au sujet de « Grands-pères aux bleuets »

  1. Quelle jolie découverte, avec les explications on comprend mieux l intitulé ! Je me ferais un plaisir d y goûter ! juste avant l heure du repas, ça met en appétit ! Bonne journée bisous

    J'aime

  2. Je me demandais bien de quoi il s’agissait en lisant ton titre et avec tes explications, je comprends mieux. C’est tout à fait original ce dessert et je suis un peu surprise que la pâte ne soit pas bleue avec la cuisson dans le sirop. Merci pour le voyage Brigitte ! Bonne soirée, gros bisous

    J'aime

  3. ton titre m’a intriguée et la recette au final m’a alléchée ! j’aime beaucoup les myrtilles dans les gâteaux un peu moelleux ! la touche de sirop d’érable n’aurait pas été pour me déplaire non plus !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s