Tiramisu express aux poires, chocolat et spéculoos

IMG_3410

Comme vous avez pu vous en apercevoir si vous me suivez depuis un petit moment, j’aime les desserts bien crémeux, mascarpone, fromage blanc, crème fouettée, et j’en passe ! J’ai donc testé la préparation pour tiramisu de Galbani. Je suis déjà une grande consommatrice de leur mascarpone, alors pourquoi pas ne pas essayer cette nouveauté !!

Il s’agit d’une préparation ultra rapide, facile, qui se prépare en quelques petites minutes minutes et ne demande aucune cuisson, parfaite pour un dessert improvisé, on pioche dans ses placards, et hop c’est prêt !! Je dois dire que j’ai été séduite, j’ai versé ma préparation dans le bol de mon Kitchen Aid, fouetté 3 à 4 minutes et ma crème était prête. Pas besoin de rajouter ni oeufs ni sucre, et c’est tout aussi bon. Une petite heure au frais et vous pouvez déguster votre tiramisu.

J’ai choisi ici de l’associer à des poires pochées dans un sirop vanillé, une crème au chocolat noir, quelques spéculoos et quelques grains de café au chocolat qui trainaient dans mes placards (un petit clin d’oeil à ma cousine …) et au final un dessert plus que gourmand !! J’aime bien présenter ces petits desserts en verrines, mais j’ai opté cette fois-ci pour une grande coupe, car la quantité est assez importante et comblera aisément 6 personnes. Et si vous n’avez ni l’envie ni le temps de faire pocher vous-mêmes vos poires, un bon bocal de poires au sirop fera parfaitement l’affaire !!

Et si vous désirez voir plus de recettes de tiramisu, je vous invite à aller faire un tour sur le site Galbani, il y en a plein, toutes plus gourmandes les unes que les autres.

J’en profite pour rajouter cette recette à Cuisinons de saison en novembre.

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

Lire la suite

Pintade confite aux cèpes

IMG_1545

Une jolie recette tirée du livre Recettes IG bas de Marie Chioca, toute simple mais pleine de saveurs. Il me restait des cèpes que j’avais congelés, deux belles cuisses de pintade, la cuisson est longue, dans une cocotte en fonte, le résultat est moelleux à souhait ! Elle accompagne ce plat de crozets au sarrasin pour rester dans un indice glycémique raisonnable, mais je suis restée encore plus raisonnable, je l’ai servi sans accompagnement, le plat étant assez copieux pour deux.

Lire la suite

Filet de boeuf, sauce au camembert et gratin aux deux pommes

IMG_3544

Quand j’ai vu les régions mises à l’honneur dans le #CataCookingChallenge11, Ile-de-France, Normandie et Bretagne, j’ai tout de suite pensé au camembert. J’aime tellement le fromage que j’associe bien souvent une région à ses fromages, et je goûte tout …. Alors une sauce au camembert, c’est le bonheur, associé à un filet de boeuf ultra tendre de la ferme Landaldea, cuisiné au beurre exceptionnellement pour être normande jusqu’au bout, je peux vous assurer que c’est bon. Accompagné d’un petit gratin pommes de terre et pommes pour faire honneur à la Normandie toujours, un léger sucré salé qui s’harmonise parfaitement à cette sauce, une seule question s’impose, on passe vite à table ?

novembre

Et je propose cette recette à Cuisinons de saison en novembre, pommes ou pommes de terre, c’est de saison !

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

Lire la suite

Pain perdu au lait de coco et à la banane

IMG_3540

Le pain perdu, un éternel goût d’enfance … Mes souvenirs de pain perdu sont de façon indélébile liés aux vacances chez ma grand-mère, non pas que ma maman n’en faisait pas, mais on ne remet pas en question ses souvenirs n’est-ce-pas !! Et chez nous, on les appelait des pains crêpés, et on continue à les appeler pains crêpés, ce qui me vaut parfois des regards interrogatifs, mais de quoi parle-t-elle … Et quoi de mieux pour écouler du pain rassis. Mon petit plaisir, en faire plus pour pouvoir les manger froid au petit déjeuner, comme les crêpes, j’adore ça !!

Cette fois-ci, c’est la brioche qui a fini en pain perdu. J’en fais parfois, mais par manque de temps, ou parfois d’envie, j’ai découvert il y a quelque temps au rayon bio de mon supermarché, un rayon que je continue à fréquenter régulièrement, toujours dans ma démarche de consommation bio, une brioche bien gourmande. J’y achète également mes bananes bio, celles qui ont accompagné ma brioche perdue dans la recette, elles sont vraiment bonnes. Je vous laisse aller faire un tour sur le site Carrefour bio drive, un gain de temps très appréciable, qui plus est avec les fêtes qui approchent très vite, plus de temps perdu et un grand choix de produits bio, aussi bien en épicerie qu’en produits frais, et sans frais supplémentaires !

C’est donc un pain perdu revisité aux saveurs des îles (je suis décidément très dessert exotique en ce moment) qui nous a régalé. Le lait de coco a remplacé le lait, de la noix de coco râpée pour encore plus de goût, et des bananes façon flambées, c’est totalement régressif, et tellement bon !!

Je rajoute cette recette à Cuisinons de saison en novembre.

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

Lire la suite

Contes culinaires de la Fée Myrtille

 

Quelques jours d’absence pour vous retrouver avec une rubrique aussi insolite que nouvelle sur mon blog, une fois n’est pas coutume, mais pour vous parler de jolis contes culinaires.

J’ai récemment été contactée par Arnaud et Bertille du Clan des Carpates me demandant si partager une petite chronique sur les Contes culinaires de la Fée Myrtille m’intéressait. En y regardant de plus près, l’idée m’a plu.

Ces contes nous emmènent dans un joli pays, le pays Merveilleux où une fée papillon, la fée Myrtille, apporte à petits et grands les secrets de sa bonne cuisine, une cuisine bio, de saison, mettant en avant de façon ludique une alimentation saine, de proximité, des plats simples et savoureux.

J’ai reçu le premier tome, Recettes d’automne, la Forêt enchantée, un recueil où contes et recettes vont de paire, avec une alternative vegan pour chaque recette, et une petite bulle signée la fée Myrtille nous informant des qualités nutritives de l’aliment mis en avant dans la recette. C’est un ouvrage pédagogique, qui vise à réunir toute la famille en cuisine, et ce avec de bons produits de saison.

Suivront ensuite trois tomes : Recettes d’hiver, la Banquise de la marquise ; Recettes de printemps, la Bastide des 7 nymphes ; Recettes d’été, l’Ile des pi-pirates.

Les contes sont donc à chaque fois le préambule à une recette, et un thème, l’automne. On se balade dans une forêt aux belles couleurs automnales, on dévore la châtaigne et la pomme et on se délecte de nectars enchantés. Voici un extrait du communiqué de presse :

Les Contes culinaires de la fée Myrtille proposent avec astuce et humour des recettes pour tous, des alternatives veggies mais aussi pour les intolérants au lactose et au gluten. Les contes mettent en avant les produits de saison et de qualité biologique et s’inscrivent dans une démarche générale, pédagogique, vers une meilleure alimentation, sans oublier de nous faire rêver.

couverture-contes-culinaires-de-la-fc3a9e-myrtille-bertille-delporte-fontaine

Alors pourquoi le concept me plait ? Depuis quelques années déjà, j’essaie de consommer local, viandes, volailles, légumes …. J’ai la chance d’habiter dans une région, entre Landes et Pays Basque, où les bons produits sont légions. Il y a un an maintenant, la ferme qui me fournit en viande et légumes a créé, en association avec plusieurs autres fermes de la région, un magasin de producteurs locaux où l’on peut se fournir en viande, poissons, légumes, crèmerie, épicerie … un vrai bonheur.

Quand j’achète mes légumes, peu importe leur forme, s’ils ont du goût, ils font mon bonheur !! Notre société a peu à peu dévié vers une consommation de masse, où les pesticides et autres Monsanto sont rois. J’ai grandi au Maroc à une époque, dans les années 70, où les supermarchés n’existaient pas, nous allions faire les courses au marché, pas de sacs en plastique mais un panier pour les achats, de petites échoppes regorgeant de beaux légumes, herbes aromatiques, épices en tout genre. La société de consommation a su séduire un grand nombre par son côté pratique, mais je n’ai pour ma part jamais retrouvé le goût des oeufs des poules de ma grand-mère, des beaux melons ou encore des tomates que mon grand-père, viticulteur et agriculteur sur notre belle Ile d’Oléron, cultivait encore à la retraite.

Mes filles sont maintenant de belles jeunes femmes, je pense leur avoir transmis le goût des bonnes choses, du sain et du beau. J’aurais aimé mettre la main sur ces jolis contes lorsqu’elles étaient jeunes et les amener à découvrir le bien manger d’une façon aussi ludique.

Je vous dis à bientôt avec une recette ….

 

 

Crème brûlée lait de coco et combava

IMG_8346-001

Une recette empruntée au très joli blog Ma cuisine Bleu Combava. J’aime beaucoup ce que Cécile nous propose, des recettes de son île de la Réunion aux saveurs bien exotiques, toujours gourmandes. Je trouve enfin du citron combava et je me suis empressée de réaliser ces petites crèmes qui attendaient sagement dans ma longue liste depuis plus d’un an.

Lire la suite

Tarte rustique aux champignons

IMG_1464

Voilà un petit moment que je ne m’étais pas laissée tenter par une tarte rustique …. Si vous aimez les champignons, je ne peux que vous la conseiller. Riche en fromage également, du comté dans la pâte, comté et parmesan pour la garniture, on ne pourra pas dire que je n’aime pas le fromage !! La pâte est bien croustillante, une belle salade verte pour l’accompagner, et le repas est prêt !!

Je propose cette tarte à Cuisinons de saison en novembre.

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

Lire la suite

Poulet aux cèpes sauce roquefort

IMG_7444

Le temps des petits plats réconfortants est de retour, et bien que n’ayant pas pu profiter pleinement de bons cèpes frais cette année, faute à une météo des plus clémente (on ne s’en plaindra pas !), je me rattrape avec les surgelés … A réaliser aussi avec des champignons de Paris, ou tout autre champignon, c’est aussi bon.

Je propose cette recette à Cuisinons de saison en novembre.

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

Lire la suite

Grands-pères aux bleuets

IMG_0640

L’an dernier, Catalina avait déjà mis le Canada à l’honneur et je m’étais plongée avec délice dans cette cuisine riche et goûteuse. J’ai un livre paru chez Mango, « Bienvenue au Québec » grâce auquel je la découvre un peu, avec de belles photos qui donnent vraiment envie de se mettre aux fourneaux. Je suis allée vers le sucré cette fois-ci, très sucré même, mais la pâte ne l’étant pas, elle compense la grande douceur du sirop. Et les myrtilles, j’adore ! Je vous livre le petit texte d’intro de la recette, il n’est pas de moi …

Les grands-pères font partie du patrimoine des pâtisseries traditionnelles québécoises. La variante la plus connue est celle au sirop d’érable. Son nom aurait trois origines potentielles : soit les personnes âgées peuvent les manger facilement (même en l’absence de dents), soit que cette pâtisserie prend la forme d’un petit visage ridé à la cuisson, soit que c’étaient principalement les hommes âgés de la famille, les grands-pères, qui remuaient le sirop d’érable dans la marmite.

Je participe avec cette recette au #CataCookingChallenge11 de notre amie Catalina qui met à l’honneur ce mois-ci l’Amérique du Nord et l’Amérique Centrale ainsi que les régions Ile-de-France, Bretagne et Normandie, avec une marraine de choix, Isabelle du superbe blog La cuisine d’ici et d’Isca.

novembre

Lire la suite

Salade de navets boule d’or

IMG_3402

Ce n’est pas parce que l’automne est enfin vraiment là (enfin je parle pour tous ceux qui comme moi habitent le sud) et les températures qui vont avec que l’on va se priver d’une bonne salade. Et qui plus est avec de bons légumes de saison !! Je n’ai jamais été fan de navets, excepté les petits navets nouveaux de printemps, mais ça c’était avant. Avant de goûter à ce joli navet boule d’or, qui me charme tant par ses belles couleurs que par son goût bien particulier, plus doux également que son cousin !! J’ai servi cette salade tiède, un vrai bonheur …

Je rajoute cette recette à Cuisinons de saison en novembre.

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

Lire la suite