pain et brioche

Pain au levain en cocotte

Pain au levain en cocotte

Comme je vous l’ai dit dans mon précédent article sur le levain ( ici ), j’ai fait plusieurs pains avec plus ou moins de bonheur. Il faut déjà apprendre à utiliser son levain au meilleur moment, soit le moment où, après le rafraîchi, il a bien monté et bullé. Je place donc un élastique autour de mon pot de levain au niveau du levain avant rafraîchi, et en général après 2 à 3 heures, il est prêt. C’est donc à ce moment-là que je l’utilise. Dans le Larousse du Pain d’Eric Kayser, les recettes sont souvent données avec un ajout minimum de levure de boulanger fraîche, ce que j’ai aussi testé, mais je tenais à faire mon pain sans cet ajout. Je suis donc allée à la recherche de recettes sur le net, et là vous en avez beaucoup !! Et puis je suis tombée sur le pain de ma copinaute Béatrice du super blog Cuisine en Folie, recette qu’elle tenait elle-même d’un autre blog, et vous pouvez voir le résultat, réussite totale avec ma cuisson favorite en cocotte. La croûte est croustillante, la mie parfaitement alvéolée, bref un vrai bonheur ☺️. Je vous décris la recette mais si vous voulez la voir en vidéo, n’hésitez pas à aller sur le blog de Béatrice dont je vous ai mis le lien un peu plus haut. J’en ai congelé une partie, tranché, c’est parfait !

Ingrédients

  • 400 gr de farine T65
  • 260 gr d’eau à température ambiante (20°)
  • 120 gr de levain
  • 8 gr de sel

Commencer le pain la veille. Après le rafraîchi de la veille (voir article sur le levain), rafraîchir le levain le matin.

Vers midi, quand le levain a bien monté, démarrer la préparation du pain.

Mettre l’eau et la farine dans la cuve du robot muni du crochet et pétrir rapidement, juste le temps de voir la pâte s’amalgamer. Couvrir et laisser reposer 30 minutes.

Ajouter ensuite le levain et le sel, et pétrir entre 20 et 30 minutes, la pâte doit être souple et soyeuse. La bouler dans la cuve à l’aide d’une corne, couvrir et laisser reposer pendant une heure.

Au bout d’une heure, ramener les extérieurs de la pâte vers le centre en la soulevant bien haut, et en faisant environ 6 rabats en tournant la cuve (on pourra s’humecter les mains pour aider). Répéter cette opération 3 fois (toutes les heures), vidéo ici .

Au bout de ces 4 heures, débarrasser la pâte sur un plan de travail fariné. La bouler. Prendre une corbeille ou un panier à pain (à défaut de banneton, ce que je n’ai pas), recouvrir d’un torchon propre, bien le fariner et y déposer le pain, soudure en haut. Recouvrir la pâte du torchon, et la mettre au frais pour la nuit, au minimum 12 heures.

Le lendemain, sortir la pâte du frigo, la laisser reposer et revenir à température (environ 45 minutes).

Retourner le pain sur une feuille de papier sulfurisé, le grigner (le plus simple étant une lame de rasoir, à réserver à cet usage bien évidemment 😉).

Préchauffer le four à 240° avec la cocotte à l’intérieur.

Lorsqu’il est chaud, sortir la cocotte (en évitant de se brûler !!), y déposer le pain, refermer avec le couvercle et enfourner pour 40 minutes. Je ne retire pas le couvercle car mon pain dore tout aussi bien avec, autrement le retirer au bout de 30 minutes de cuisson et laisser cuire encore 10 minutes.

Sortir du four et laisser refroidir sur une grille, au minimum 2 heures avant de le trancher.

Pain au levain en cocotte
Pain au levain en cocotte
Pain au levain en cocotte
Pain au levain en cocotte

30 commentaires sur “Pain au levain en cocotte

  1. Bravo ! on peut dire que tu as parfaitement bien maîtrisé le levain ! Il est magnifique ce pain ! J’ai été plus d’une fois tentée mais je ne fais pas suffisamment de pain, je ne m’en servirais pas souvent. J’ai découvert moi la Poolish et ça me convient parfaitement aussi, surtout pour faire mes petites baguettes. Je mange moins de mie…
    Tu peux être fière de toi ! il est superbe ! gros bisous bon dimanche

    J'aime

  2. Il est magnifique ! C’est le meilleur des pains. J’aime beaucoup le goût un peu acidulé du levain. Il y a quelques années j’en faisais aussi. Aujourd’hui, nous avons diminué la consommation de pain et j’ai arrêté le levain qu’il faut entretenir régulièrement. Mais c’est tellement bon !
    Bisous

    J'aime

  3. Mmmm la mie est magnifique, bien alvéolée j’adore et je m’imagine bien le régal généreusement tartiné de beurre ou d’une délicieuse confiture maison.
    Tu peux être fière du résultat !!!
    Bon début de semaine. Bizh. Viviane

    J'aime

  4. Il est magnifique. Des pains cocotte j’en ai fait pas mal mais pas au levain. Ce matin à mon Comptoir bio j’ai acheté de la farine de seigle pour démarrer ton levain.Nous verrons bien si je le réussi et je suivrai ta recette ou celle de Béa. Bisous et belle journée ma Brigitte

    J'aime

  5. Oh là, là, c’est une merveille ! Et je mesure la difficulté ! Je suis aussi passée par les vidéos très claires de cuisine en folie, c’est très utile. Immense bravo !

    J'aime

  6. Il est magnifique ton pain, tu ferais bien des jaloux chez certains boulangers !! Moi aussi j’ai recommencé de préparer du levain, mais je ne fais que des baguettes. Bonne soirée, bisous

    J'aime

  7. Il est très beau ton pain cocotte ! Le mien l’autre jour était un peu serré, je pense que j’ai mis trop de farine par rapport à ma cocotte !
    Passes une belle journée !
    Gros bisous de nous deux

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.