Les cantiques de ma grand-mère

IMG_8048

Je crois qu’il n’y a que la famille et les amis proches qui connaissent les cantiques. En réalité cela ressemble énormément aux oreillettes, mais je n’ai jamais entendu autre chose que cantiques chez nous à l’Ile d’Oléron !! Ma grand-mère n’avait pas de saison pour les réaliser. Il faut dire que tous ses petits-enfants habitaient à l’étranger et c’est en été que nous nous retrouvions tous chez mes grands-parents dans notre merveilleuse île !! Je la revois faire sa pâte, puis l’étirer, et encore l’étirer sur la table de la cuisine, la pâte en recouvrait toute la surface. Elle avait une patience à toute épreuve …. Elle en faisait des quantités astronomiques, du moins dans mon souvenir .. il faut dire que nous étions nombreux, famille et amis !! J’ai retrouvé sa recette, sur un bout de papier qui s’est bien conservé finalement … J’avais donc décidé cette année de mettre ses cantiques sur mon blog lorsque j’ai vu qu’Isabelle « La cuisine d’ici et d’ISCA« , marraine du défi culinaire #13 initié par Florine du blog « Ma petite cuisine gourmande« , avait choisi comme thème « les recettes oubliées de nos grands-mères« . Je participe donc à son défi avec ma petite recette qui, de surcroît, est bien de saison !!

Charlotte, andalouse, palmier, côte de boeuf 003

Pour une cinquantaine de cantiques (selon la finesse de la pâte)

– 500 gr de farine T45
– 1 sachet de levure chimique
– 3 gros oeufs
– 125 gr de beurre fondu
– 1 à 2 cuil. à soupe d’eau de vie (cognac pour moi)
– sel
– sucre poudre
– huile de friture

Dans un saladier, ou dans le bol du robot avec le crochet pétrisseur, verser 250 gr de farine. Y ajouter la levure et une pincée de sel, mélanger.

Faire un puits et y ajouter les 3 oeufs. Commencer à battre ou à pétrir pour bien les incorporer, puis ajouter le beurre fondu. Bien mélanger à nouveau.

Rajouter alors peu à peu le reste de farine, 3 cuillerées à soupe d’eau et 1 à 2 cuillerées à soupe de cognac. Pétrir pendant environ 15 minutes, puis laisser reposer la pâte à couvert au minimum 2 heures.

Sur une grande surface farinée, étaler la pâte le plus finement possible (la mienne ne l’était pas assez …) puis découper des losanges à l’aide d’une roulette non crantée, ou tout autre forme voulue.

Faire chauffer l’huile dans la friteuse ou dans une sauteuse, et y faire frire les cantiques juste le temps de les colorer, c’est assez rapide, en les retournant. Ils vont gonfler en cuisant. Les déposer dans une assiette sur un papier sopalin puis les recouvrir de sucre poudre.

On peut les conserver quelques jours sans problème dans une boîte en fer.

IMG_8044IMG_8051

 

 

73 réflexions au sujet de « Les cantiques de ma grand-mère »

  1. je crois que tu avais une grand-mère hors norme qui aimait chérir sa petite famille en faisant de belles petites gourmandises comme ces cantiques et tant pis pour le travail que ça lui donnait !! Comme tu as bien fait de proposer ces petites douceurs pour ce défi ! ça m’a permis de les connaître !! Garde précieusement ce petit bout de papier il y a l’écriture de ta grand-mère et si tu la perds, elle restera sur ton blog !! chouette ce que tu as fait ! Elle doit être émue de là-haut ! gros gros bisous, passe un bon dimanche

    J'aime

    • J’ai eu la chance d’avoir des grands-parents merveilleux, l’un comme l’autre … J’ai passé petite fille de longues heures assise à côté de ma grand-mère, c’était une superbe couturière également !! C’est précieux , et les souvenirs restent …. J’aime à penser en effet qu’elle serait contente !! Gros bisous Claudine

      J'aime

  2. Je ne connaissais pas et c’est un peu normal puisque je suis en Belgique ( pas à Molenbeek) C’est une belle façon de mettre ta grand-mère à l’honneur sur ton blog. Moi aussi j’ai quelques recettes qui viennent de ma grand-mère. Des recettes pleines de souvenirs heureux, qui nous permettent de retrouver le temps d’une dégustation notre jeunesse.
    Tes cantiques sont magnifiques et doivent être délicieux.
    Bises et bon dimanche

    J'aime

  3. Les oreillettes, c’est la spécialité de ma région, que je ne sais pas faire justement !! J’essaierai bien tes cantiques qui ont l’avantage pour mon mari de ne pas être aromatisées à la fleur d’oranger, qu’il déteste 🙂 Un bien joli hommage à ta grand-mère, moi, je n’ai pas le bout de papier écrit de sa main pour ma recette ! Gros bisous

    J'aime

  4. Je connais les oreillettes mais je n’ai jamais entendu parler des cantiques. Ces beignets ont l’air extra croustillants. Tout à fait ce que j’aime. Ma grand-mère avait toutes ces recettes en tête et quand je lui demandais la recette, c’était une poignée de ci, une tasse de ça. Je n’ai malheureusement jamais vraiment pu refaire ses recettes. Je trouve ça formidable d’avoir conservé une recette de ta grand-mère écrit de sa main. En refaisant sa recette, tu as pu retrouver les tendres saveurs de ton enfance et les faire partager à ta famille. Merci pour ce beau partage.

    J'aime

    • C’est comme ça que nous les appelons, mais je n’en connais pas l’origine !! Mais c’est vrai que ces cantiques représentent tellement ma grand-mère … C’est pourquoi j’ai eu envie de prendre son petit bout de papier en photo avec sa belle écriture …. Je suis sûre que ça lui aurait fait plaisir !!

      Aimé par 1 personne

  5. Je ne suis pas très originale mais je dois dire que je ne connais pas! Les recettes de grand-mère sont toujours les meilleures! Bises et bon dimanche!

    J'aime

  6. désolée j’ai fait une erreur de frappe, le message est parti trop vite 😉
    je disais que tes cantiques ont l’air très croustillants et très gourmands, et si c’est une recette de famille, c’est encore meilleur!
    grosses bises

    J'aime

  7. Comme je t’envie, je n’ai pas eu ce bonheur là. Une grand-maman c’est précieux et vois-tu c’est ce que je m’attache à développer auprès de ma petite-fille qui va bientôt avoir 3 ans. Quel joli nom pour ces bugnes de grand-maman. Bises et belle soirée

    J'aime

  8. Comme je t’envie, je n’ai pas eu ce bonheur là. Une grand-maman c’est précieux et vois-tu c’est ce que je m’attache à développer auprès de ma petite-fille qui va bientôt avoir 3 ans. Quel joli nom pour ces bugnes de grand-maman. Je retrouve dans sa calligraphie, l’écriture de belle-maman.Bises et belle soirée

    J'aime

    • Tu as bien raison, ce ne sont que de doux et merveilleux souvenirs … J’ai eu la chance d’avoir mes grands-parents assez longtemps, ils ont connu presque tous leurs arrières petits-enfants et j’en suis heureuse. Ma grand-mère était très méticuleuse, cela se retrouve dans son écriture. Bises Jackie

      J'aime

  9. hummm délicieux tes cantiques ils sont superbes. je n’ai pas eu ce bonheur, mes grands parents sont partis trop tôt, c’est vrai que j’ai quelquefois des regrets de ne pas avoir de souvenirs en communs, bisous

    J'aime

  10. un très beau billet Brigitte 🙂 j’ai beaucoup aimé ton texte ! concernant la recette elle me plait bien et en effet visuellement ça ressemble beaucoup aux oreillettes ! chez moi pas de recette de grand mère, jamais connu coté de ma maman décédé avant même la majorité de ma mère , pas du coté paternel pas proche, il y avait bien mon arrière grand-mère coté de mon papa en Belgique, je me souviens de grande tabler, de cuisine et d’odeur hummmmmmm mais j’étais trop petite pour m’y intéresser 😦 je dois mon goût pour la cuisine à Jacques Martin e son fils, bien oui, ma maman n’aimant pas cuisiner j’ai appris à la téloche vers 11 ans et depuis passion et gourmandise son mes mots en cuisine : pour le plus grand plaisir de Mr, mes filles, ma famille, mes amis et mes collègues ah ah ah !!!!
    des bisous
    laurence

    J'aime

    • Je n’ai pas connu non plus mes grands-parents paternels, disparus très jeunes bien avant ma naissance mais j’ai eu la chance d’avoir mes grand-parents maternels, la crème des grands-parents ….. Et pour la cuisine, je ne m’y suis intéressée qu’après mon mariage, ma maman cuisinait bien mais n’aimait pas particulièrement ça, contrairement à mon père !! Mais comme je suis une grande gourmande, je m’y suis mise, et si tu voyais ma bibliothèque … mon mari craque !! Gros bisous Laurence

      J'aime

  11. et la mienne 🙂 j’ai des tas de livre, des revues n’en parlons pas ! ceci dit je craque toujours sur une recette des copines, faut dire autant mon cahier est facile à emporter que tous mes livres et revues pas possible, une fois j’ai pris mes revues et noter sur une feuilles toutes celles que je souhaitais réaliser : résultat oublié, trop d’idées tuent les idées je pense mdr !!! et pour clore je bosse dans une médiathèque donc ce que je n’achète pas j’emprunte et maintenant je lis même les revues numérique 🙂 je vois que notre gourmandise commune n’a pas de limite lol !
    bisous
    laurence

    J'aime

  12. Avec internet et nos blogs, nos recettes ne se perdront peut-être pas, mais celà n’aura pas le même charme que ces papiers qu’o retrouve avec les recettes écrites à la main et toute l’émotion qui s’y rattache !! Bisous Brigitte

    J'aime

  13. Superbe recette joliment mise en valeur par tes belles photos ainsi que la petite histoire qui l’accompagne ! Il faudrait plus souvent avoir ce genre de défi (Merci Isabelle ISCA !).
    Encore une belle semaine à toi ma chère Brigitte !
    Bises ! Sandy

    J'aime

  14. Les desserts d’enfance sont les meilleurs et ceux qui nous procurent le plus de plaisir à réaliser !
    très beaux beignets

    n’hésite pas à parcourir ma page : florianecuisine.canalblog.com/

    J'aime

  15. Ces petites notes griffonnées dans un vieux cahier sont autant de souvenirs qui résonnent dans nos cœurs, je garde aussi précieusement quelques recettes ainsi « sauvées a temps  » car elles ont un poids d’amour que n’aurons jamais les autres, et je m’applique aujourd’hui que je suis mamy a laisser quelques traces écrites pour ma petite-fille qui en est ravie. Merci pour votre joli blog que je découvre a cette occasion. Cordialement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s