Poulet à l’italienne aux pommes de terre nouvelles, fenouils et tomates

IMG_5810

Après le Maroc, je vous emmène en Italie !! Et pour un plat des plus savoureux … De beaux légumes de saison ( je dois dire que j’adore le fenouil et il est délicieux à cette époque ) relevés de thym et d’ail, accompagnant des cuisses de poulet bien croustillantes.  Toutes les saveurs s’accordent parfaitement. Bref un plat méditerranéen comme je les aime !!

Pour 2 personnes

– 2 belles cuisses de poulet
– 2 bulbes de fenouil
– 300 gr de pommes de terre nouvelles
– 100 gr de tomates cerises
– 5 gousses d’ail
– huile d’olive
– 1 cuil. à soupe de thym
– sel, poivre

Préchauffer le four à 180°.

Eplucher les pommes de terre et les couper en tranches d’environ 5 mm.

Nettoyer les fenouils et couper chaque fenouil en huit quartiers. Amener à ébullition une casserole d’eau salée, puis y plonger le fenouil pendant 5 minutes. Le retirer et réserver.

Dans la même eau, mettre les pommes de terre et les gousses d’ail non épluchées, laisser cuire environ 8 minutes. Retirer.

Dans une sauteuse allant au four, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive. Assaisonner les cuisses de poulet, et les faire revenir dans l’huile chaude pendant 2 minutes d’un côté, puis 2 minutes de l’autre côté. Elles doivent à peine dorer. Les retirer de la sauteuse.

Dans un grand saladier, mélanger le fenouil, les pommes de terre et l’ail précuits. Y rajouter le thym et les tomates coupées en deux et mélanger le tout avec les deux cuillères à soupe d’huile d’olive restante, saler et poivrer.

Mettre ce mélange dans la sauteuse, sur feu doux, et laisser cuire environ 5 minutes.

Placer alors sur les légumes les 2 cuisses de poulet en rajoutant 2 cuillerées à soupe d’eau. Enfourner pour 20 à 30 minutes, le temps pour le poulet d’être parfaitement cuit.

Servir bien chaud.

IMG_5811

IMG_5812IMG_5815

14 réflexions au sujet de « Poulet à l’italienne aux pommes de terre nouvelles, fenouils et tomates »

  1. Super bon , et je garde dans mes tablettes, et, promis, je la referai avec le serpolet (thym sauvage) du jardin de ma soeur, et une huile d’olive italienne, la prochaine fois. En plus, j’étais en mode feignasse, j’ai émincé les légumes et tout mis dans le wok direct sans précuisson des légumes. Parfois, la tomate bloque la cuisson des céréales et féculents, ne voulant pas que mes pommes de terres non précuites soient dureS, je l’ai intégrée à mi-cuisson. N’ayant plus d’ail ni de thym, j’ai mis du sel parfumé Herbamare. J’avais en plus une délicieuse huile d’olive tunisienne au goût d’amandes.
    Bilan : ouuuuuuune merveille, ton plat, un poil revisité avec les stocks du placard.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s